Cap-Vert

Le Cap-Vert s'offre à vous pour un voyage unique, d'une semaine ou plus, sur une ou plusieurs îles...

A la croisée de l'Europe et de l'Afrique, encore peu connu des amateurs de destinations authentiques, l'archipel du Cap-Vert offre un dépaysement total. Ces dix îles extraordinaires, encore préservées du tourisme de masse, bénéficient d'une situation privilégiée et d'atouts indéniables : des paysages à couper le souffle avec des volcans, des falaises et des vallées luxuriantes, des plages de rêve aux eaux turquoises, de nombreux itinéraires pour les randonneurs et une population chaleureuse.

Les îles du Cap-Vert sont situées à environ 500 km au large du Sénégal. Essentiellement d'origine volcanique, elles font partie de cet ensemble d'archipels de l'Atlantique qui forment la Macaronésie avec les îles Canaries, les Açores et Madère. On distingue deux groupes d'îles au Cap-Vert suivant leur orientation par rapport aux vents alizés venant du nord-est : les îles Barlavento au vent avec Sal, Boavista, São Nicolau, São Vicente et Santo Antão et les îles Sotavento sous le vent avec Maio, Santiago, Fogo et Brava.

A Sal, on peut profiter de la plage et des sports. A Boavista, ce sont les plaisirs de la mer et la présence de dunes qui donnent à l'île un profil saharien. Santiago, la plus grande des îles, dont la ville principale, Praia, est la capitale de l'archipel, semble être l'île la plus africaine disposant aussi bien d'attraits culturels que naturels. Fogo, île surmontée d'un volcan encore actif, attire pour la beauté du paysage lunaire de son cratère. São Vicente et sa capitale Mindelo rendent l'atmosphère plutôt brésilienne grâce au carnaval organisé chaque année. Enfin, Santo Antão peut être qualifiée d'île du trek. Les autres îles, São Nicolau, Maio et Brava, sans compter les petits îlots, restent encore hors du flux touristique à cause de moyens de transport plutôt rares. Elles valent pourtant la peine d'être visitées, d'autant plus si l'on veut justement découvrir des lieux moins fréquentés.

Ancienne colonie portugaise, au carrefour des routes vers le Brésil, l'Afrique guinéenne et celle du sud, le Cap-Vert s'est fondé à partir du XVe siècle sur le métissage de ces populations. Il gère aujourd'hui cet héritage dans un climat politique sain : démocratie, alternance politique, libertés individuelles plutôt bien respectées, le Cap-Vert est un modèle à suivre pour nombre d'autres pays africains. De plus aucun problème sécuritaire majeur n'est à signaler et les conditions sanitaires et d'hygiène sont souvent supérieures à ce que l'on pourrait imaginer d'un pays de niveau économique comparable.

Le Cap-Vert s'offre à vous pour un voyage unique, d'une semaine ou plus, sur une ou plusieurs îles...

Nos programmes pour votre voyage

Que vous voyagiez seul ou en groupe, en voyage organisé ou sur mesure, accompagné d'un guide ou pas, nous avons sélectionné pour vous les meilleurs programmes de voyage.

Paysages
Les volcans : le Cap-Vert s’est formé par une succession d’épisodes volcaniques. Les paysages des îles plates, comme Maio, Boa Vista ou même Sal, laissent présumer de ses origines géologiques. Mais seule l’île de Fogo est encore l’hôte d’un volcan toujours actif, le Pico de Fogo, point culminant de l’archipel à 2829 mètres.
Les dernières éruptions qui datent de 1951, 1995 et 2014, ont laissé tout autour un paysage lunaire de lave et de cendre séchées. Les montagnes : au nord, Santo Antão, la plus occidentale des îles, offre un visage très contrasté par rapport aux autres îles, arides et désertiques. C’est une île de montagnes vertes, qui, dans une certaine mesure, rappelle les contreforts de la cordillère des Andes avec ses routes pavées suspendues. Ses ribeiras offrent aux marcheurs des possibilités de randonnées exceptionnelles. São Nicolau lui ressemble, mais en moins spectaculaire.
Les montagnes de Santiago avec leur dentelle de pics déchiquetés, sont impressionnantes et la route qui les traverse est, pour le moins, riche en émotions fortes, en particulier au nord, dans la Sierra Malagueta. Les plages : elles sont bien sûr partout au Cap-Vert, mais de par sa situation au milieu de l’Atlantique, les courants sont parfois forts et il n’est pas toujours possible de se baigner. Fogo la volcanique offre de longues plages de sable noir. Sur Santiago, Tarrafal se distingue par sa plage ornée de cocotiers où les Capverdiens viennent passer le dimanche en famille. Mais les plus remarquables se situent sur les îles de Sal, Boa Vista et Maio où l’on trouve des kilomètres de plages de sable blond. 

Climat
Pendant toute l’année, le soleil diffuse sa chaleur constante, atténuée par la brise fraîche de la mer. Avec deux saisons, une sèche entre novembre et juillet et l’autre humide, avec quelques pluies, entre août et octobre, le climat est du type tropical sec, avec peu d’humidité, et une température moyenne annuelle qui est de l’ordre de 25°C. L’amplitude ne dépasse jamais 10°C à cause de l’influence de l’océan et les températures de la mer oscillent entre 21°C, au cours des mois de février et mars, et 26°C entre juillet et octobre.

Langue
La langue officielle est le portugais, mais on peut se faire comprendre avec l’espagnol. Les Capverdiens parlent le créole, un portugais dérivé du dialecte africain.

Demande d'offre de voyage pour le Cap-Vert, Afrique

Nous répondrons à votre demande par email ou par téléphone, dans les 48 heures ouvrables.

Contactez-nous

au 021 695 60 40 ou info@vtvac.ch